Plaque d’immatriculation noire : c’est quoi ?

Plaque d’immatriculation noire : c’est quoi ?

Si l’ensemble du parc automobile français est soumis à l’obligation d’arborer des plaques d’immatriculations inscrites en noir sur fond blanc, il arrive parfois de croiser des véhicules immatriculés en France qui dérogent à la règle.

Parmi ceux-ci, on trouve notamment un certain nombre de voitures et autres véhicules dont la plaque est sur fond noir. Nous vous expliquons à quoi cela correspond, et ce qu’une plaque d’immatriculation noire implique pour le propriétaire.

plaque immatriculation noire

À quoi correspond une plaque d’immatriculation noire ?

Il suffit de regarder le type de véhicules rattaché aux plaques d’immatriculation noires pour comprendre ce que cela signifie. En effet, il s’agit généralement de belles voitures issues d’une autre époque. Et pour cause, les plaques noires sont réservées aux véhicules de collection.

Malgré leur ancienneté, ces véhicules bénéficient d’un certain assouplissement et peuvent continuer à circuler dans certaines conditions. Pour le petit historique, la plaque sur fond noir est en fait un rappel des anciennes plaques d’immatriculation qui étaient utilisées à l’époque. Pour les distinguer des véhicules plus récents et leur donner davantage d’authenticité, le gouvernement a donc maintenu ce format de plaque pour les véhicules de collection.

Comment obtenir une plaque d’immatriculation noire ?

Seuls les véhicules de plus de 30 ans peuvent être considérés comme véhicules de collection. La mention est alors indiquée sur le certificat d’immatriculation, ce qui vous donne le droit de faire poser des plaques noires.

Mais il ne suffit pas de posséder une vieille voiture pour avoir droit à une plaque d’immatriculation noire. En effet, celle-ci doit avoir été établie comme véhicule de collection par la FFVE (Fédération Française des Véhicules d’Époque). C’est la seule organisation compétente pour délivrer une attestation en bonne et due forme, sur la base d’une sélection de différents critères.

Quels sont les avantages ?

Un véhicule de collection est soumis, au même titre que tous les autres, à un contrôle technique régulier et à une obligation d’entretien. Toutefois, ils font l’objet d’une vérification plus souple, dans la mesure où ils ne sont pas censés répondre à certaines obligations plus récentes pour les constructeurs.

Par ailleurs, pour la même raison, les véhicules de collection ne sont pas soumis aux restrictions liées à la consommation de carburant.

Quelles sont les restrictions ?

Depuis quelques années, les véhicules de collection ont le droit de circuler sur l’ensemble du territoire. Cependant, pour des raisons évidentes d’assurance et de responsabilité, il n’est pas possible d’utiliser un véhicule de collection dans un cadre professionnel.

De plus, l’entretien et les réparations d’un véhicule de collection nécessitent généralement beaucoup d’argent, les pièces n’étant plus fabriquées, et doivent être pris en charge par des experts du domaine.

La plaque d’immatriculation noire est-elle obligatoire ?

Les propriétaires de véhicules de collection n’ont aucune obligation d’arborer des plaques d’immatriculation noires. Il s’agit là d’un choix esthétique, pour lequel on leur donne simplement l’autorisation.

En revanche, utiliser des plaques noires pour un véhicule qui n’est pas identifié comme véhicule de collection est interdit et sanctionné par une amende.

Laisser un commentaire

Fermer le menu