Qui a racheté Oscaro ?

Qui a racheté Oscaro ?

La plateforme a connu de nombreux déboires ces dernières années, bien que selon les fondateurs, ceux-ci ne soient pas fondés et uniquement issus de rumeurs. Pourtant, Oscaro a bel et bien été racheté dernièrement, et cela pose certaines questions, tant du point de vue des partenaires que de la clientèle.

Pour comprendre comment s’est déroulée cette période, et qui a racheté Oscaro, nous vous donnons quelques pistes qui vous permettront de saisir l’ensemble de la situation. Une chose est sûre, Oscaro est toujours viable et le site permet toujours de se fournir sans problème.

Oscaro, qu’est-ce que c’est ?

Oscaro a connu un grand quart d’heure de gloire lors de sa création, en 2003. En effet, lors de son arrivée, la plateforme en ligne était synonyme d’innovation et de renouveau dans le domaine de l’achat de pièces détachées automobiles.

Fondée en France, par deux collaborateurs nationaux, le site internet vient en effet révolutionner le commerce de pièces auto en proposant aux clients, particuliers comme professionnels, la fourniture de tous types d’accessoires à des prix défiant toute concurrence.

Grâce à des partenariats de grande envergure, le site internet se targue ainsi de proposer des fournitures automobiles de grande qualité et accessibles à toutes les bourses. Le succès est quasi immédiat, et les clients affluent rapidement, pour atteindre un catalogue comportant plus de 750 000 références en 2017. Ce sont alors 20 000 commandes qui sont envoyées chaque jour aux différents clients.

Au fil des ans, la plateforme française s’implante dans plusieurs pays d’Europe, et va jusqu’à trouver sa place aux États-Unis, où elle se développe également très bien.

Oscaro sous les rumeurs de la faillite

Pourtant, malgré un succès rapide et indéniable, les rumeurs courent sur la toile à compter de 2018. En cause, de nombreux retours clients qui indiquent qu’ils n’ont pas été livrés, notamment. Il n’en faut pas plus pour alimenter des informations indiquant que la société est en faillite et qu’elle n’a plus les moyens d’assurer ses services. Victime de cette période, la plateforme Oscaro est obligée de revenir sur ces éléments.

Quelques mois après le début de ces rumeurs, Pierre-Noël Luiggi, cofondateur de la marque, dément publiquement ces informations et les accuse d’être le fait d’une concurrence particulièrement amère. Selon lui, Oscaro n’est en aucun cas touché par une crise quelconque et se tient toujours dans les meilleures conditions.

2018, la plateforme rachetée

Malgré ces annonces qui tendent à rassurer les clients et partenaires, Oscaro fait appel, en septembre 2018, au capital du groupe Autodistribution pour une levée de fond d’importance.

Deux mois plus tard, la plateforme est officiellement rachetée par la société américaine Bain Capital, par le biais de sa filière Digital Auto Parts Holding. Dès lors, l’équipe de direction est remaniée, le fondateur français laissant sa place aux nouveaux actionnaires majoritaires, bien qu’il garde une portion de ses parts dans le capital de la société.

Depuis 2018, donc, la société Oscaro a quitté le sol français dans sa gestion et sa propriété. Toutefois, le site internet est toujours actif et il est toujours possible de procéder à des commandes comme cela a toujours été.

Laisser un commentaire

Fermer le menu