Oscaro et les pièces auto : l’histoire que vous ne connaissez pas

Oscaro et les pièces auto : l’histoire que vous ne connaissez pas

Oscaro est une entreprise française spécialisée dans la vente de pièces auto par internet. D’abord présente en France, elle s’est rapidement répandue en Europe et à travers le monde pour devenir le leader mondial de la pièce automobile. L’entreprise réalise désormais près de 4 millions de commande chaque année et connaît un chiffre d’affaires de l’ordre de 300 millions d’euros. Mais connaissez-vous réellement l’histoire de cette entreprise frenchie à qui tout réussit ?

Oscaro et les débuts d’internet

L’histoire d’Oscaro commence au début des années 2000. A cette époque Pierre-Noël Luiggi, le fondateur de la marque, vient de finir ses études à Sciences Po. Après une première expérience d’entrepreneur à Bastia il décide de retourner à Paris pour se lancer dans une nouvelle activité. Alors qu’il envisage de racheter une PME il casse le rétroviseur de son véhicule. Le remplacement chez son concessionnaire lui semble hors de prix et en plus de cela le produit n’est pas disponible dans l’immédiat.

Il décide de se tourner vers internet, qui explose à cette époque. Il imagine la mise en place d’un site permettant d’acheter des pièces détachées à des prix attractifs et dans des délais raccourcis. Accompagné de la future vice présidente de l’entreprise, Véronique Campbell, il tente de mettre en place le « Google de la pièce auto » : un site où toutes les pièces automobiles sont référencées et grâce auquel il est possible de se faire livrer la pièce rapidement.

Le lancement du site web

oscaro-site-web

En 2003 les deux associés décident de lancer Oscaro.com en s’appuyant sur 3 principes : des pièces de qualité, une livraison ultra-rapide et une hotline spécialisée dans les problèmes mécaniques et l’entretien des véhicules automobiles.

Il faut bien comprendre qu’à cette époque le service proposé par Oscaro est unique. Non seulement les gens ne sont pas encore habitués à acheter par internet mais encore moins pour tout ce qui touche à leur véhicule.

Des marges moins gourmandes et une centrale d’achat efficace ont permis à l’entreprise française de proposer à ses clients des prix défiant toute concurrence. Ajoutez à cela des pièces de qualité labellisées “pièces d’origine” permis notamment par le règlement n° 1400/2002 de la commission européenne qui libéralisait cette mention jusqu’alors réservée aux constructeurs. Ainsi que 3 ans de négociation avec le GIE européen pour obtenir l’accès à ses produits et à sa base de données technique, pas étonnant que Oscaro soit devenu si rapidement l’entreprise n°1 de la pièce auto dans le monde.

Quel futur pour le leader mondial ?

Désormais Oscaro.com n’a plus grand chose à prouver. C’est une marque sûre qui repose sur un service fiable. Même si aujourd’hui Pierre-Noël Luiggi n’est plus à la tête de l’entreprise, cette dernière continue son ascension. Et si la concurrence est de plus en plus rude, notamment du fait de la progression de géants comme Amazon et son service Amazon Automotive, l’entreprise française garde la tête froide. Son but est avant tout de poursuivre son expansion internationale. Déjà présente en France, en Espagne, en Belgique, au Portugal, en Italie ainsi qu’aux États-Unis, on ne peut que lui souhaiter bonne route pour la suite de ses aventures.

Laisser un commentaire

Fermer le menu